Prise de poids et rétention d'eau

De nombreuses femmes se plaignent de rétention d'eau qui peut entrainer une prise de poids parfois importante, notamment au moment des règles.  Pour prendre en charge la rétention d'eau il est indispensable d'en mesurer l'importance, de déterminer si elle est intra ou extra cellulaire et d'identifier son origine.

Les signes de rétention d'eau

Vous faites vraisemblablement de la rétention d'eau si vous présentez un ou plusieurs des signes suivants :

  • vous prenez un kilo du jour au lendemain
  • vous gonflez avant les règles
  • vous avez les chevilles enflées le soir
  • vous avez du mal à enlever vos bagues
  • vous avez des poches sous les yeux
  • vous avez de la cellulite sur les bras et sur les jambes

Mesurer la rétention d'eau

graphique de la composition corporellePour mesurer l'importance de la rétention d'eau et déterminer sa localisation il est indispensable de pratiquer un bilan de composition corporelle par impédancemétrie multifréquence. On va ainsi pouvoir mesurer avec exactitude :

  • le taux d'hydratation intracellulaire
  • le taux d'hydratation extracellulaire
  • le rapport entre les 2
  • les concentrations en sodium et potassium intra et extracellulaires
  • la quantité de protéines du liquide intestitiel

Les causes de la rétention d'eau

La rétention d'eau peut avoir de nombreuses origines:

  • une mauvaise circulation veineuse et lymphatique
  • un déséquilibre hormonal : oestrogènes et progestérone
  • des intolérances alimentaires
  • un problème de perméabilité intestinale
  • le manque de protéines,
  • un mauvais fonctionnement rénal,
  • des carences en vitamines ou en flavonoïdes,
  • un déficit en protéines
  • une acidité tissulaire

Bilan d'un problème de rétention d'eau

Il est impossible de prendre en charge la rétention d'eau si on n'a pas déterminé au préalable son ou ses mécanismes. Il est idispensable de pratiquer :

  • un bilan de composition corporelle par impédancemétrie multifréquence qui permet de distinguer une origine hormonale, circulatoire ou allergique
  • un bilan nutritionnel qui recherchera les carences et déficits ainsi que les problèmes d'intolérance alimentaire
  • un bilan morphologique avec prise des mesnsurations qui permet d'orienter sur une origine hormonale, circulatoire ou digestive
  • en cas de doute, les bilans biologiques permettent de confirmer un problème de perméabilité intestinale, une allergie alimentaire ou une anomalie de l'élimination hépatique des oestrogènes

Prise en charge de la rétention d'eau

La prise en charge de la rétention est en fait la prise en charge de l'ensemble des causes identifiées

1. Prise en charge nutritionnelle

  • apport suffisant en protéines et en antioxydants
  • équilibre sodium potassium
  • équilibre acido-basique
  • alimentation hypotoxique sans gluten et sans lait  en cas de troubles de la perméabilité intestinale
  • suppression des aliments en cause en cas d'intolérances alimentaires
  • les compléments alimentaires permettent de combler d'éventuelles carences
  • apport suffisant en eau

2. Les compléments alimentaires

  • l'HEXAPORINE permet d'agir sur les cannaux à eau et sur la rétention d'eau intra cellulaire
  • la BIOTAURINE et le DESMODIUM favorise le drainage du foie
  • l'ERGYVEINE est actif sur l'insuffisance veineuse et lymphatique
  • l'ERGYPROTECT et l'ERGYPHILUS améliorent le fonctionnement intestinal

3. L'activité physique

Les exercices de musculation et le travail au sol vont permettre de renforcer la musculature profonde (gainage) et d'améliorer le retour veineux et lymphatique.

4. Les soins locaux

La pressothérapie permet de drainer la rétention d'eau d'origine veineuse ou lymphatique

Si vous désirez en savoir plus sur le bilan et la prise en charge de la rétention d'eau venez nous rencontrer au NPA Center de Lyon Villeurbanne.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Commentaires

Pas de commentaires actuellement.

Ajouter un commentaire

* Les champs marqué d'un astérisque sont obligatoires.