Prise de poids et arrêt du sport

Prise de poids et arrêt du sport

De très nombreux sportifs de compétition constatent une forte prise de poids à l'arrêt du sport. Plusieurs facteurs se conjuguent pour favoriser cette prise de poids

Mécanismes de la prise de poids à l'arrêt du sport

La baisse des dépenses caloriques liées à l'activité

L'activité physique entraîne une forte dépense de calories. Le sportif, surtout s'il pratique plusieurs heures de sport par jour, consomme donc de fortes quantités de calories, principalement sous forme de glucides lents (pasta partie). Mais la 3ème mi-temps peut également être génératrice d'excès en tous genres : sodas, alcool, fast-food.

A l'arrêt du sport,la dépense de calories diminue brutalement et le sportif qui n'a pas le réflexe de réduire son alimentation, se retrouve avec un déséquilibre de la balance calorique qui provoque une prise de poids.

La diminution du métabolisme de base

L'arrêt du sport provoque une fonte musculaire ou sarcopénie, parfois très rapide chez le sportif de compétition. Les muscles étant le principal consommateur de calories, la baisse de la masse musculaire provoque une baisse du métabolisme de base  (dépense de calories au repos) et favorise la prise de poids.

La diminution de la tolérance aux glucides

Il s'agit du mécanisme de prise de poids à l'arrêt du sport le plus important et le plus méconnu des sportifs eux-mêmes.
Certaines personnes souffrent d'une résistance à l'insuline. Cette résistance peut être héréditaire, ou liée à certaines carences, notamment en chrome.
L'insuline est moins efficace et le sucre pénètre plus difficilement dans le muscle. Ce sucre qui n'est pas utilisé va être transformé en graisse.
Au cours d'un effort physique, le muscle devient capable d'utiliser le sucre, sans avoir recourt à l'insuline.
Tant que le sportif est en activité, il peut donc utiliser le sucre et limite la fabrication de graisse. Par contre à l'arrêt du sport on assiste à une prise de poids rapide, souvent une dizaine de kilos en un an.

Eviter la prise de poids à l'arrêt de l'activité

L'arrêt de la compétition doit se préparer au même titre que la retraite.

Sur le plan de l'activité physique

Il faut prévoir une activité physique de substitution associant cardio et musculation à raison de 2 à 3 séances par semaine afin :

  • de maintenir une certaines dépense calorique,
  • d'éviter l'insulino-résistance
  • de limiter la fonte musculaire.

Les programmes peuvent toujours être adaptés même encas de blessure ou de tendinite.

Sur le plan nutritionnel

Il est indispensable de faire un bilan nutritionnel avec un nutritionniste pour sportifs afin d'améliorer la qualité de l'alimentation :

  • réduire l'apport en calories, en glucides et en graisses saturées
  • maintenir un bon apport en protéines
  • favoriser les glucides à faible index glycémique pour éviter l'insulinorésistance.

Le programme NPA disponible au Npa Center de Lyon Villeurbanne et par internet sur mynpa-coach.com permet d'agir de manière efficace sur tous les facteurs.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Commentaires

Pas de commentaires actuellement.

Ajouter un commentaire

* Les champs marqué d'un astérisque sont obligatoires.