Prévenir le mal de dos, les conseils de MyNPA-Coach

Un dos fort et souple se construit très tôt dans la vie. En effet, de la naissance à l’âge à l’âge adulte la colonne vertébrale va se modifier et se renforcer tant bien que mal. MyNPA-Coach vous livre ses conseils pour prévenir le mal de dos.

Dès le plus jeune âge

La sédentarité, les mauvaises positions à l’école, sur le canapé ou le cartable trop lourd vont favoriser le mal de dos sur le long terme.

Le rôle de l'activité physique

Il faut faire de l’activité physique principalement et / ou du sport si cela convient mieux.

Je fais la différence entre l’activité physique et le sport car la finalité n’est pas la même. L’activité physique n’a pas pour but, la compétition.

Souplesse et étirements

Si votre enfant fait un sport, prenez bien soin de suivre l’évolution de sa souplesse tout au long de sa croissance. Le squelette qui se construit à tendance à le faire plus vite que les muscles, c’est comme cela que l’enfant devient moins souple et aura peut-être des problèmes de dos plus tard.

Apprenez-lui à faire des étirements avant ou après des séances d’entrainement de son sport favori.

A l'adolescence

L’adolescence, est la période cruciale pour construire un dos fort.

En effet les hormones de croissance vont permettre de construire une musculature suffisamment forte pour soutenir la colonne vertébrale mais aussi toute l'ossature, pour peu que l’activité physique ou le sport choisi soit fait de manière régulière et suffisamment intense.

Les étirements et le travail de renforcement musculaire global vont permettre d’équilibrer les forces de tension et  de protéger le dos sur le long terme

A l’âge adulte

mal_de_dos.jpgCe qui a été construit pendant l'enfance et l'adolescence ne se maintiendra que si vous l’entretenez.

Dès les premiers signes de tensions ou de douleurs dans le bas du dos, au niveau des dorsales ou des cervicales, il sera nécessaire de faire exercices d’étirements et de renforcement musculaire.

Certaines tensions musculaires sur les ischios-jambiers, le psoas ou les quadriceps peuvent être responsables de douleurs lombaires ou dorsales. Des lombalgies surviennent lors de ces tensions et peuvent à terme comprimer fortement le nerf sciatique. Ces tensions peuvent être diminuées, voire éliminés si  l’on effectue au moins une à deux fois par jours des étirements adaptés.

Les lombalgies ne sont pas une fatalité ; elles peuvent être parfaitement prévenues par des exercices de renforcement du dos, des étirements adaptés et régulièrement exécutés.

A lire sur un sujet proche :

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Commentaires

Pas de commentaires actuellement.

Ajouter un commentaire

* Les champs marqué d'un astérisque sont obligatoires.