Le travail en résistance à haute intensité et à amplitude complète

Le travail en résistance à haute intensité et à amplitude complète

Le travail en résistance à haute intensité et à amplitude complète permet d'améliorer la force et l'endurance musculaire et de reconstruire de la masse musculaire.

Que signifie travail en résistance ?

C’est un mouvement effectué avec une charge.

Que signifie haute intensité et à quoi ça sert ?

La haute intensité signifie que vous travaillez entre 75 et 80% de la force maximale de votre groupe musculaire. Au dessous de cette intensité, c’est l’endurance musculaire qui est visée et non la force.

Le travail à haute intensité permet :

  • de prendre de la masse musculaire et de lutter contre la sarcopénie
  • de vider les muscles de leur carburant (le glycogène) puis de favoriser l’entrée du sucre (glucose) dans les cellules musculaires pour reconstituer ce stock de glycogène. On évite ainsi  que le glucose en circulation ne soit transformé en graisse.

Pourquoi ne pas utiliser une charge moins lourde et faire plusieurs séries?

Le travail en séries ne favorise pas la force, mais l’endurance. Il augmente le volume musculaire, par transfert d’eau et de graisses dans les fibres musculaires. Ce type de travail est utilisé par les bodybuilders pour augmenter les volumes (fessiers, biceps…)

Les séries sont fastidieuses et sources de blessures. Enfin les durées d’entrainement sont trop longues pour faire travailler tous les groupes musculaires et on risque de déséquilibrer la silhouette.

Que signifie amplitude complète et à quoi ça sert ?

Amplitude complète signifie que vous allez au bout du mouvement : une contraction complète suivie d’un relâchement complet. En travaillant de cette manière vous améliorez votre souplesse articulaire,  vous évitez de vous blesser ou de raccourcir vos muscles et vous obtenez une silhouette harmonieuse avec des muscles fuselés.

Quel est la différence avec les cours de renforcement musculaire comme le "pump" ?

Un mouvement en amplitude complète est exécuté lentement. Cela permet de recruter un maximum de fibres musculaires, favorise une meilleure construction et augmente la précision  gestuelle.

Le mouvement de relâchement musculaire est exécuté plus lentement que le mouvement de contraction musculaire. C’est la phase de retenue du mouvement qui stimule le plus la reconstruction musculaire.

Les mouvements rapides, dits "explosifs", ou en musique avec un tempo, ne favorisent pas ce type de travail. Au contraire, ils sont source de blessures et favorisent la production d’acide lactique.  A long terme, cela fait gonfler les muscles et acidifie l’organisme.

Où pratiquer?

Dans la région lyonnaise, vous pouvez trouver un programme de musculation à haute intensité au NPA-Center de Lyon-Villeurbanne.

centre_de_remise_en_forme_352.png

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Commentaires

Pas de commentaires actuellement.

Ajouter un commentaire

* Les champs marqué d'un astérisque sont obligatoires.