Aujourd'hui, j'arrête de vieillir Partie 1

Arrêter de vieillir, nous en avons tous rêvé ! Aujourd'hui José Sanchez nous livre les déclics et les prises de conscience qui l'ont conduit à découvrir et à mettre en place les bases de la Natural Physical Attitude. Dans un prochain article, c'est Ariane Monnami qui se livrera à cet exercice.

Mon 1er déclic

parc

Un dimanche matin, (nous étions en 2001), j’avais organisé un footing au parc de la Tête d’Or, avec les adhérents d’un centre de remise en forme que je dirigeais. Je connaissais très bien le parcours et nous avions décidé de faire 2 tours de parc. (Le Parc de la Tête d’Or est situé à Lyon, pour ceux qui ne connaissent pas).

J’avais plutôt une bonne condition physique lorsque je pratiquais le Judo, ….6 ans plus tôt. Et c’était sur cette idée que j’avais lancé l’invitation auprès de mes adhérents. J’étais certain de l’avoir gardée et faire 3,8 km, c’est la distance pour 1 tour de parc environ, ne m’effrayait pas plus que cela.

José à l’entrainement en 1999

jose entrainement en 1999

D’autant plus que je pratiquais la musculation et le cardio training au sein du centre.

Le dimanche matin, nous nous retrouvons tous à l’entrée du parc et nous commençons à trottiner.

L’allure ne semblait pas trop rapide, mais je n’arrivais pas à parler avec mon voisin. En fait, je cherchais ce qui n’allait pas. Habituellement, c'est-à-dire il y a plus de 6 ans en arrière, tenir une conversation en trottinant ne me posait pas de problème. Et là, soudainement, je n’arrivais plus à respirer, mon corps était lourd, et mes articulations me faisaient mal. Je ne me reconnaissais plus, au point que j’ai laissé tout le monde me dépasser. A ce moment là, une frustration immense m’envahie….je n’arrivais plus à courir.

Je me suis arrêté, repris mon souffle, en me persuadant que cela allait être temporaire.  Je me suis remis à courir, 200m… plus tard, les poumons me brûlaient, mes jambes ne suivaient plus, à l’évidence, je n’étais plus le même sportif. Les 20 kilos que j’avais pris pendant ces dernières années avaient  fortement diminué ma condition physique.

Mon 2ème déclic

Année  2003, José 47 ans : 99 kg

jose fait 99kg

En 2005, je devais valider un diplôme d’entraineur (DEUST métiers de la forme). Pour passer cette épreuve pratique, je  devais présenter un cours collectif de step.

Je me suis donc lancé le défi d’obtenir ce diplôme pour mes 50 ans. Aussitôt dit, aussitôt commencé, tout comme au premier déclic, je me suis lancé comme si j’avais 20 ans. Dure réalité, le corps de mes 20 ans avait subi quelques modifications, poids (+ 20 kg), souffle, souplesse, baisse de capacité physique, articulations en vrac, points de contracture non soignés.

Résultats, tendinites à répétitions, mal de dos, (j’ai été opéré d’une hernie discale)..j’en passe et des meilleures.

Mon 3ème déclic

José à 55 ans

joseL’entrainement m’a fait perdre 20 kg, j’étais en meilleur forme physique, mais j’avais perdu de la masse musculaire en même temps que je perdais du poids.

La coopération avec le Dr Ariane MONNAMI , Médecin nutritionniste va être déterminante.

Nous avons élaboré ensemble, un programme « La Natural Physical Attitude ». Ce programme allie activité physique, nutrition et micronutrition.

Ce programme m’a permis de retrouver ma capacité physique de mes 40 ans. C'est-à-dire, la même capacité physique que j’avais lorsque je faisais du Judo. Je salue d’ailleurs Serge Charbonnier, partenaire avec qui  j’ai passé mon brevet d’état de Judo.

Mon 4ème déclic : le déclic Kousmine

J’ai découvert Kousmine  en 2005. Son livre « Sauvez votre Corps »  m’avait passionné et la première chose que j’ai mis en place était la recette du Budwig pour le petit déjeuner.

J’ai d’ailleurs adapté la recette afin qu’il n’y ait aucun laitage ni de gluten. Depuis que je prends ce petit déjeuner et cela fait maintenant 7 ans, je me sens plus en forme dès le matin. Je n’ai pas de « coup de barre » et je ne ressens aucune faim, jusqu’à 14H. Ce fut le premier test de changement alimentaire que j’ai effectué. C’était simple, efficace, et tellement plus savoureux que mon traditionnel pain, beurre confiture…

Ce qu’à fait le Dr KOUSMINE, son approche nutritionnelle et les résultats qu’elle a obtenus m’ont convaincu de changer mon alimentation. Précurseur dans son approche micronutritionnelle, elle va m’initier et participer à mon changement.

Mon 5ème déclic : le déclic  Seignalet

Nous sommes en 2005, nous travaillons Ariane et moi sur notre programme Nutrition et Activité Physique..Un travail de recherche est mené sur tout ce qui se fait dans le domaine de la nutrition et de l’activité physique.

Ariane me confie la lecture du livre du Docteur  Jean Seignalet : "L’alimentation ou la 3ème Médecine", un gros pavé de 582 pages. Je dois avouer que certaines parties : rôle inflammatoire, théorie de l’encrassage, immunologie..etc  étaient plus que difficile à intégrer. Il m’a fallu de longues heures de lecture avant de saisir ce que le docteur Jean Seignalet essayait de faire passer comme message.

Je devais me former si je voulais comprendre son message. Je me suis donc  inscrit à la faculté de pharmacie de Dijon pour décrocher le diplôme inter universitaire  "Alimentation, Santé et Micronutrition" (le fameux DIU  de micronutrition), mais aussi et surtout pour me former à la micronutrition.

Bien entendu, je mettais déjà en œuvre le concept de Seignalet : enlever de mon alimentation le lait et le gluten. Au début, je l’ai fait pour répondre aux problèmes de digestion et maux de ventre  de mon épouse. Nous avions donc 2  types repas, pour elle sans gluten et sans lait et pour moi du mixte. Cela n’a pas duré très longtemps, car dès que j’enlevais le gluten de mon alimentation ainsi que les produits laitiers, je me mettais à perdre du poids. Non seulement, cela me satisfaisait, mais cela me donnait plus d’énergie. Et mon épouse me confiait qu’elle se sentait beaucoup mieux depuis qu’elle  suivait ce régime.

Je l’avoue ,ce n’est pas facile de faire passer ce message. Mais l’alimentation moderne n’est pas assez variée. Nous mangeons trop de produits à base de gluten, pâtes, pizza, poissons panés, sauce à base de gluten, pain, brioches, gâteaux…et de lait, yaourts, fromages, crèmes…Tous ces aliments pris en grande quantité et durant des années, contribuent à « encrasser » notre organisme. La modification du blé qui a une teneur en gluten beaucoup plus élevée qu’il y a quelques années en arrière serait une des causes. Cet « encrassage », rend plus perméable notre intestin et notre système immunitaire se retourne finalement contre nous. Nous développons  alors des allergies, des maladies auto-immunes (lupus, scléroses en plaques, asthme..).

Mon 6ème déclic

runinlyon en 2013En décembre 2012, j’ai décidé de reprendre la course à pieds, mon objectif étant de participer (à 58 ans) au semi-marathon de RunIn Lyon, le 6 octobre 2013 sur une distance de 21 km.

Cela faisait 7 ans que je n’avais plus couru. L’hiver a été difficile, j’ai eu de nombreux arrêts, tendinites, contractures…. Ce qui m’a amené à reporter plusieurs fois mes entrainements de footing. Le corps emmagasine tous les traumatismes et lorsque vous reprenez l’entrainement, ceux-ci ressurgissent. Nous avons donc travaillé avec ARIANE et ERIC (notre spécialiste en étirement) sur un programme de « libération de points de contracture » ou trigger points.

Aujourd’hui, j’ai repris l’entrainement de footing complété par des entrainements de musculation et des étirements.

Mes performances augmentent, j’en suis à 4 tours de parc, je suis capable de courir à une moyenne de 10,5 km /h sur 15 km.

Mes  performances ne sont pas exceptionnelles par rapport à un sportif de haut niveau. Mais elles sont exceptionnelles par rapport à ce que je pouvais faire ou ne pas faire en 2001, c'est-à-dire à peine un quart de tour de parc.

Aujourd’hui j’ai décidé d’arrêter de vieillir !

capital-sante

Pour moi vieillir ce n’est pas prendre 1 an, c’est perdre de la capacité physique. Cette capacité peut être améliorée à tous les moments de sa vie, mais le mieux est de la faire progresser et l’entretenir dès le plus jeune âge.

Suivez-moi si vous le souhaitez,  je vous donnerais quelques conseils pour améliorer votre endurance, votre force, votre souplesse et…… votre santé.

José Sanchez, coach sportif

Votre avis nous intéresse

Et vous, quels déclics vous ont conduit à démarrer un programme d'activité physique ou à changer d'alimentation ?

Laissez-nous vos témoignages ci-dessous et nous les publierons.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Commentaires

Pas de commentaires actuellement.

Ajouter un commentaire

* Les champs marqué d'un astérisque sont obligatoires.