Activité physique, comment tenir ses bonnes résolutions

Activité physique, comment tenir ses bonnes résolutions

D’après un sondage Ipsos rendu public fin 2012, "Faire du sport" était la résolution prioritaire des Français pour 2013. Mais malheureusement, les bonnes résolutions tiennent rarement plus de quelques semaines…  Des chercheurs de l’INSERM se sont penchés sur les mécanismes cérébraux en jeu dans la motivation à faire de l’exercice.

Les effets de l’exercice physique sur la santé

Est-il besoin de rappeler les nombreux bénéfices santé de l’activité physique ?

L’INSERM y a consacré un volumineux rapport en 2008.

L’étude de l’équipe Bordelaise

Une étude réalisée chez la souris a permis de découvrir les liens entre le temps passé à faire un exercice physique et le récepteur aux cannabinoïdes.

Ce récepteur se situe dans une région du cerveau impliquée dans la motivation et la récompense.

D’après les chercheurs, c’est l'incapacité à ressentir du plaisir lors de l'activité physique qui est responsable de l’absence de motivation à poursuivre un programme d'exercice physique. Dans le domaine sportif, on parle de « manque d’accrochage ».

Les liens entre récepteur aux cannabinoïdes et exercice physique

Depuis environ 10 ans, on sait qu'une session d'exercice physique active le système endocannabinoïde chez le sportif entraîné. Il y a 3 ans, les mêmes chercheurs ont observé que des souris mutantes sans récepteur aux cannabinoïdes, couraient moins longtemps et sur de plus courtes distances que les souris saines.L’équipe de Bordeaux a établi que la stimulation du fameux récepteur augmente la motivation par l’intermédiaire de la Dopamine."Si cette hypothèse motivationnelle est validée, ce récepteur jouerait donc plus un rôle dans l'adhérence à l'exercice que dans les performances physiques stricto sensu", expliquent les chercheurs.

Compléments alimentaires agissant sur la motivation et le plaisir

Compléments alimentaires contenant de la tyrosine

La tyrosine est un acide aminé qui est le précurseur de la Dopamine impliquée dans le circuit de la motivation liée à la récompense. Une mauvaise fabrication de la dopamine est impliquée dans certaines dépressions « ralenties » associant manque de motivation et fatigue intense.

Compléments alimentaires agissant sur les béta-endorphines

Les endorphines sont un autre médiateur des effets positifs de l'exercice physique sur notre moral. Cyclotelia du laboratoire TEXINFINE est un complément alimentaire stimulant la fabrication ralentissant la destruction des beta-endorphines. Du fait de leur mécanisme d’action, on peut imaginer que ces compléments alimentaires pourraient favoriser «l’adhérence»  à la pratique d’un exercice physique chez les personnes ayant du mal à se motiver.

Faites le test !

Le site Natural Physical Attitude vous offre votre Bilan de neuromédiateurs !

Pour faire le test, cliquez simplement sur le lien suivant (c'est gratuit et vous avez le résultat immédiatement) :

Je fais le test

Sources :

  • Biological Psychiatry, 12 Décembre 2012 : Ventral Tegmental Area Cannabinoid Type-1 Receptors Control Voluntary Exercise Performance, Sarah Dubreucq, Francis Chaoulof

A voir sur un sujet proche

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Commentaires

Pas de commentaires actuellement.

Ajouter un commentaire

* Les champs marqué d'un astérisque sont obligatoires.