Le mode de vie agit directement sur les gènes

Des chercheurs californiens viennent de démontrer qu’adopter un mode de vie plus sain permet de rallonger les télomères et donc d'inverser la tendance au vieillissement.

dna

Les télomères sont les zones situées à l’extrémité des chromosomes. Leur rôle étant de préserver la stabilité des chromosomes, leur longueur influence directement la vitesse du vieillissement cellulaire.

La présence de télomères courts a été retrouvée dans  plusieurs maladies liées à l’âge :

  • cancers
  • maladies cardio-vasculaires
  • ostéoporose
  • diabète
  • démence vasculaire

Les conditions de l'étude

L'étude, qui a duré 5 ans, a été réalisée chez 35 patients ayant un cancer de la prostate peu avancé qui bénéficiaient d'une « surveillance active ».

A dix d’entre eux, on a proposé d'adopter un mode de vie sains comportant :

  • un régime riche en végétaux (fruits, légumes et céréales non raffinées), pauvre en graisses et en glucides raffinés
  • un programme d'exercice physique modéré (plus de 30 minutes de marche par jour, 6 jours par semaine)
  • l'utilisation du stretching, de la respiration et de la méditatione pour réduire le niveau de stress
  • la fréquentation hebdomadaire d’un groupe de soutien.

Les 25 autres participants n'ont rien changé à leur mode de vie.

Les résultats

Dans le groupe « mode de vie » les chercheurs ont constaté une augmentation significative de la longueur des télomères d’environ 10 %. De plus, cette augmentation était directement proportionnelle au respect du programme.

Au contraire, dans le groupe témoin, les chercheurs ont constaté un raccourcissement des télomères d'environ , chiffré à près de 3 % à la fin du suivi.

L'étude n'avait pas pour objectif d'étudier les effets du mode de vie sur l'évolution du cancer de la prostate.

Les conclusions

Selon les chercheurs, "si ces résultats se confirment dans la population générale, il y a fort à parier que l’allongement des télomères puisse permettre d’éviter certaines maladies liées à l’âge et même d’augmenter l’espérance de vie."

Référence

The Lancet Oncology, Effect of comprehensive lifestyle changes on telomerase activity and telomere length in men with biopsy-proven low-risk prostate cancer: 5-year follow-up of a descriptive pilot study

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Commentaires

Pas de commentaires actuellement.

Ajouter un commentaire

* Les champs marqué d'un astérisque sont obligatoires.