Faire du sport c'est bon pour la santé mentale

Faire du sport c'est bon pour la santé mentale

Un esprit sain dans un corps sain, cet adage romain est plus que jamais d'actualité.En effet une étude menée pendant 50 ans sur 11 000 personnes vient de confirmer que l'activité physique diminue de 19 % les signes de dépression et cela quel que soit votre âge..

Plus vous êtes actif, moins vous risquez de devenir dépressif.

Et si vous êtes déjà traité pour dépression,  démarrer une activité vous permettra de diminuer vos symptômes.

 

Comment l'activité physique agit-elle sur le cerveau ?

Selon le rapport de l'INSERM, l'activité physique permet d'améliorer la qualité de vie en agissant sur plusieurs paramètres :

  • diminution de l'isolement, rencontre avec les autres
  • distraction par rapport au quotidien
  • amélioration de l'estime de soi: chaque réussite même minime est enregistrée comme une victoire
  • amélioration de l'image du corps
  • amélioration de la fabrication des endomorphines, des neuromédiateurs et des sécrétions hormonales

Les recommandations de l'INSERM :

"La dépression étant associée à un ralentissement psychomoteur, à un symptôme de fatigue et à une incapacité d’action, ces sujets n’iront pas volontairement vers une activité, ou alors l’abandonneront très vite. Il apparaît donc essentiel d’accompagner, de « coacher » ces sujets individuellement ou en petits groupes"

L'INSERM souligne également que la durée minimale d'un programme d'accompagnement est de 12 semaines, les bienfaits étant ressentis à partir de 8 semaines.

Voir le rapport de l'INSERM

Dépression, adoptez la Natural Physical Attitude

  1. Faites réaliser un bilan de condition physique pour évaluer vos capacités. En effet si vous visez trop haut, vous risquez de vous décourager.
  2. Faites aussi le point au niveau nutritionnel : votre corps et votre cerveau se construisent à partir de ce que vous mangez !
  3. Faites-vous accompagner par des professionnels compétents qui sauront vous motiver et construire pour vous un programme d'entraînement sur-mesure.
  4. Prenez rendez-vous avec vous-même et notez 3 à 5 plages d'exercice par semaine dans votre agenda.

 

Références 

  • Snehal M. Pinto Pereira, PhD1; Marie-Claude Geoffroy, PhD1,2; Christine Power, PhD1 Depressive Symptoms and Physical Activity During 3 Decades in Adult LifeBidirectional Associations in a Associations in a Prospective Cohort Study JAMA Psychiatry. Published online October 15, 2014. doi:10.1001/jamapsychiatry.2014.1240
  • Giles A et coll. : 12-weeks supervised exercise training plus motivational interviewing can reduce depression symptoms in youth with major depressive disorder. Neuroscience 2013, Society for Neuroscience annual meeting (San Diego (Californie) : 9 au 13 novembre 2013.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Commentaires

Pas de commentaires actuellement.

Ajouter un commentaire

* Les champs marqué d'un astérisque sont obligatoires.